Programme, séquence, socles, séances, compétences, activités, objectifs, …

bible-1215861_1920La partie la plus compliquée pour moi, issu d’un cursus d’ingénieur, a été de comprendre le jargon des professeurs, parce qu’il y en a un! Et puis, lorsque je découvre un nouveau domaine, j’ai une fâcheuse tendance à vouloir faire des liens entre les différentes notions. Nous voilà donc embarqués dans des soirées d’explication qui n’en finissent pas.

Dans le métier de professeurs des écoles, il y a de quoi faire ! Entre l’organisation de l’apprentissage d’un point de vue fonctionnel : séquence/séance/activités, d’un point de vue institutionnel, avec le socle commun de compétences, les programmes, les compétences, le découpage par cycle et les attendues de fin de cycle et enfin du point de vue de l’élève auquel on n’applique pas forcément les mêmes objectifs qu’à un autre. Bref, un vrai chantier qu’il convient de ranger un peu, histoire d’y voir plus clair.

Tout d’abord, on va essayer de faire un classement en 3 parties : Le point de vue institutionnel,  celui de l’élève, et enfin celui du professeur.

    La partie que l’on a appelé professeur, c’est celle située du côté de l’organisation des apprentissages, on y retrouve donc la progression constituée de séquences qui s’enchaînent, de séances, d’activités et enfin d’exercices. Nous avons choisi de faire la distinction entre exercices et activités, car une activité est un exercice auquel on a associé un certain contexte, un but. Pour bien comprendre, un même exercice peut être utilisé de multiple façon en adaptant la consigne ou en ajustant sa longueur. C’est l’exercice et le contexte, ensemble, qui forment l’activité.

    La deuxième partie, est liée aux décrets, lois et programmes. Elle est constituée d’une part du socle commun et des compétences pour la partie « savoir » et de l’autre, du programme et des compétences de fin de cycle pour la partie « évaluation ». On reviendra très vite sur cette partie, tant la réforme de 2016 à changer la donne.

    La troisième partie est la partie « objectifs », celle de l’élève et de la classe. Cette partie regroupe les objectifs de connaissances et de compétences. Ce sont les étapes nécessaires pour les élèves dans leur cheminement jusqu’à la maîtrise de la compétence visée.C’est la partie la plus concrète de nos trois parties, celle où l’adaptation et la différenciation sont de mise.

Avec du recul, on se rend compte qu’il y a un lien étroit entre le programme, les compétences et les objectifs, que finalement, remplir les compétences d’une activité ou d’une séance revient grosso-modo à définir quels éléments du programme on va travailler en leur associant des objectifs.

Il me vient l’idée que nous pourrions facilement automatiser tout ça : compléter les fiches de prép’ et autres, automatiquement, en nous basant sur les données de recherche d’exercice. Affaire à suivre mais ça parait prometteur…

1 réflexion sur « Programme, séquence, socles, séances, compétences, activités, objectifs, … »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *